The Sixties Henri Dauman Photographies

Exposition

Du mardi 25 janvier au vendredi 18 février 2022
Salons d’honneur de l’Hôtel de Ville

Place de la République
01 49 68 30 00
Entrée libre

Visites guidées gratuites pendant toute la durée de l’exposition,
le mercredi à 10h ou à 14h

Inscriptions sur culture@ville-levallois.fr

Expos Levallois

sur Instagram

En raison des contraintes liées à la crise sanitaire, le port du masque et le pass vaccinal sont obligatoires.

 

Un hommage amplement mérité pour ce photojournaliste à l’histoire singulière, dont les clichés vont transporter les Levalloisiens dans l’Amérique des années 60, portée par JFK, les gratte-ciels ou encore le pop art… Exposition proposée par Muse Association.

Le photojournaliste franco-américain Henri Dauman in­vestit les Salons d’Honneur de l’Hôtel de Ville pour une exposition exceptionnelle, The Sixties – Henri Dauman, photographies. Si l’artiste, aujourd’hui âgé de 88 ans, est toujours resté dans l’ombre de ses photographies, il a été le témoin privilégié d’une Amérique en pleine mutation, joyeuse et en colère, pleine de contradictions. Il a publié ses cli­chés dans les grands magazines tels que Life, The New York Times, ou Paris Match, toujours avec une com­position cinématographique qu’il revendique.

Des clichés qui témoignent d’un pan de l’histoire américaine
Le Manhattan architectural des années 60, la jeunesse du Bronx, les icônes du cinéma américain, les combats pour les droits civiques, les contestations contre la guerre du Vietnam et la carrière de John Fitzgerald Kennedy, de son élection à ses funérailles pour lesquelles il livre un de ses plus poignants reportages, sont autant de chapitres à découvrir lors de cette exposition exception­nelle. Pourtant rien ne prédestinait Henri Dauman à devenir l’un des re­gards les plus affutés du XXe siècle sur les États-Unis et particulièrement New York.

De Montmartre à Manhattan, en passant par les Hauts-de-Seine
Né en 1933 à Montmartre, Henri Dauman échappe à la rafle du Vél’ d’Hiv. Son père décède dans les camps à Auschwitz et sa mère meurt, en 1946, empoisonnée par un pharmacien qui délivrait des médicaments frelatés. Orphelin, il est recueilli dans un établis­sement de Courbevoie, non loin d’un studio photo, où il assiste un photo­graphe de mode. En 1950, l’État français lui trouve un tuteur familial, son oncle Samuel Dauman, à New York. Ainsi, il embarque sur le paquebot Liberté à 17 ans. C’est le début d’une nouvelle aventure pour ce jeune passionné. Il photographie New York sous toutes les coutures et publie ses premiers reportages dans le journal français France-Amérique. Suivent The New York Times, puis Life en 1958. Il se spécialise ensuite dans les portraits de personnalités : Marilyn Monroe, Brigitte Bardot, Yves Saint-Laurent, Miles Davis, Elvis Presley, etc., et négocie un important contrat pour l’investiture de JFK. Ses photogra­phies font le tour du monde, comme l’iconique cliché de Jackie Kennedy, en tête de cortège, lors des funérailles de son défunt mari.

Manhattan et pop art
En 1963, sa série sur l’architecture new-yorkaise Looking up entre au MoMa (Museum of Modern Art à New York). Il photographie également l’émergence du pop art, concomitante de l’arrivée de la pellicule couleur. Henri Dauman est à l’origine de la défense des droits d’auteurs des photographes aux États-Unis. Au­jourd’hui, des rétrospectives de son travail se tiennent en Amérique et en Europe.

Il a été exposé pour la première fois à plus de 80 ans en 2014, au Palais d’Iéna à Paris, lors de la très belle ex­position The Manhattan Darkroom qui présentait plus de 250 photos.
L’œuvre d’Henri Dauman a définiti­vement intégré notre histoire visuelle collective. À découvrir à Levallois !

Rétrospective proposée par Muse Association et Levallois Culture.
Sur une idée originale de Vincent Montana
Commissariat d’origine : François Cheval et Audrey Hoareau
Restauration des photographies : Sylvain Charles.

Dépliant de l’exposition
The Sixties Henri Dauman Photographies
Vidéos thématiques

The Sixties Henri Dauman Photographies

Crédit photo : Henri Dauman – A Sorrowing Family Marches Together, 1963

Pin It on Pinterest